Langue


Les pompes à chaleur décryptées.

Les pompes à chaleur de Buderus constituent la solution optimale pour le chauffage et la production d’eau chaude. Elles peuvent également faire office de climatiseur dispositif de refroidissement en été – comme un climatiseur. Nos experts vous expliquent la manière dont elles fonctionnent ainsi que la diversité de notre gamme. Vous en apprendrez également plus sur leur coût et les subventions publiques permettant un meilleur financement de ces appareils. Avec un système de chauffage intégrant une pompe à chaleur, vous ne réduisez pas uniquement vos dépenses énergétiques, vous protégez également l’environnement en réduisant vos émissions de CO2. Voire en les éliminant totalement.

Demandez un devis sans engagement

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur est la solution idéale pour générer du chauffage. Contrairement aux autres systèmes, celle-ci ne nécessite pas d’énergies fossiles afin de chauffer. La pompe à chaleur puise l’énergie dans l’environnement qui l’entoure. Le sol, les eaux souterraines ou l’air ambiant sont autant de “carburants” potentiels pouvant alimenter une pompe – [A1] en fonction de son modèle.

Les combustibles ainsi économisés font des pompes à chaleur des dispositifs très efficaces [A2] et extrêmement écologiques, sachant qu’elles n’émettent pas de gaz à effet de serre. Mieux : alimentée par une énergie verte provenant de sources renouvelables, elle devient pratiquement neutre sur le plan climatique. Sachez enfin que l'État subventionne les pompes à chaleur dans le cadre de la loi sur les sources d’énergies renouvelables.

Découvrez nos pompes à chaleur

Avantages et inconvénients des pompes à chaleur.

L’un des principaux avantages des pompes à chaleur réside dans le fait qu’elles respectent l’environnement. Celles-ci n’émettent que très peu - voire pas du tout - de CO2 et ne nécessitent pas non plus de système d’évacuation. Elles ne demandent que peu d’entretien, ce qui les rend aussi très avantageuses sur le plan financier… et de votre tranquillité.

Les pompes à chaleur sont également unle système de chauffage d’e l’avenir. Effectivement l’Union Européenne et l'État Belge songent à taxer plus fortement les énergies fossiles telles que le mazout et le gaz. Dans ce sens, à moyen et long terme posséder une pompe à chaleur sera très intéressant sur le plan de la sur le plan de la consommation énergétique. ÉEn outre étant donné qu’elles ne brûlent aucune source d’énergie, elles ne nécessitent pas de système d‘évacuation, contrairement à une tel qu’une cheminée.

Enfin, avec la législation PEB de plus en plus stricte, installer ce type de système de chauffage est presque obligatoire. Les pompes à chaleur Celles-ci permettent effectivement de diminuer le niveau énergétique. De plus, grâce au progrès technologique – et à une meilleure isolation des bâtiments - , il est aujourd’hui possible de se chauffer uniquement avec une pompe à chaleur.

En bref, ces appareils allient efficacité et rentabilité. Certains modèles vous donnent également la possibilité de climatiser refroidir votre habitation et , rendeant obsolète l’utilisation d’un climatiseuret de la rafraîchir.

L’inconvénient principale de ce type de dispositif est sonle prix d’achat relativement élevé. Ceci est surtout valable pour les pompes à chaleur géothermiques – ou sol/eau – et les pompes puisant la chaleur dans l’eau souterraine. Explications : ces dernières nécessitent d’importants travaux d’aménagement exigeant souvent un permis spécifique délivré par les autorités compétentes. Notez aussi, qu’en fonction du niveau d’isolation du bâtiment, les pompes à chaleur air/eau doivent parfois être associées à un second générateur de chaleur. Cela afin de pouvoir couvrir la totalité des besoins de votre bâtiment.

Types de pompes à chaleur.

Il existe différents types de pompes à chaleur. Cependant, celles-ci fonctionnent sur le même principe. DToutefois, des différences existent toutefois en fonction de la source de chaleur. Les types de pompes à chaleur les plus courants sont les suivants:

Type de pompe à chaleur Source de chaleur Détails
Pompe à chaleur à géothermiques (ou sol/eau) Chaleur géothermique
  • La température du sol reste stable tout au long de l’année, surtout en profondeur. Ainsi elles ne sont pas affectées par les saisons. Elles ont également le coefficient de performance saisonnier – SCOP – le plus élevé.
Pompe à chaleur eau-eau Eau souterraine
  • Faibles différences de températures saisonnières
  • Installation possible uniquement là où l’utilisation des eaux souterraines est autorisée.
Pompe à chaleur air-eau Air ambiant
  • Existe en version monobloc et split.
  • Modèle le plus courant en Belgique et en Europe.
  • En hiver, l’apport énergétique est plus faible qu’en été. Cela en raison de la variation des températures extérieures.
Pompe à chaleur air-air Air ambiant
  • Pouvant être associée à unune système de ventilation dans les maisons passives et les maisons à faible consommation d’énergie.
Pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire Chaleur résiduelle
  • Utilise la chaleur de l’air ou la chaleur perdue par le système de chauffage.
  • La cave est déshumidifiée.
  • Les espaces de vie peuvent également être rafraîchis.

Les pompes à chaleur représentent la solution idéale pour celles et ceux qui souhaitent économiser sur leurs frais de chauffage à long terme et se chauffer de manière plus écologique.

Les pompes à chaleur géothermique et à eau souterraine sont les plus efficaces car elles ont accès à une source de température constante tout au long de l’année. Toutefois -, et en fonction des conditions géologiques-, des forages de 50 à 300 mètres de profondeur sont parfois nécessaires pour accéder à ces sources de chaleur. Ceci peut nécessiter l’obtention d’un permis de la part des autorités minières. Dans certaines régions, où les nappes d’eau sont protégées, l’installation de ce type de pompe à chaleur peut même s’avérer interdite.

En raison des travaux nécessaires à leur installation – forage + installation d’une chauffage au sol pour un fonctionnement optimisé – ce type de système est recommandé pour les nouvelles maisons. Une pompe à chaleur air/eau - , qui utilise quant à elle l’air ambiant comme source de chaleur - atteint un facteur de performance annuelle (SCOP) plus faible, mais peut être installée n’importe où.

Ainsi il est possible de les installer aussi bien dans une maison existante - même– mêle si celle-ci possède des radiateurs et non un chauffage au sol – que dans un appartement.
Cela nécessite cependant de disposer de l’espace nécessaire pour l’installation de l’unité extérieure.

Comment fonctionne une pompe à chaleur?

Une pompe à chaleur prélève la chaleur du sol, des eaux souterraines ou de l’air et la transfère à un système de chauffage. En fonction du modèle, la chaleur est absorbée soit par un liquide réfrigérant qui circule dans les collecteurs -– c’est comme cela que fonctionnent les pompes à chaleur géothermiques - , soit viapar un ventilateur qui aspirent l’énergie contenue dans l’air extérieur. Le liquide réfrigérant, contenu dans l’appareil , s’évapore à l’aide de la chaleur ainsi collectée. Cette vapeur est ensuite comprimée dans un compresseur, ce qui permet d’augmenter sa température. Un échangeur de chaleur extrait ensuite la chaleur de la vapeur comprimée et la transfère à un système de stockage. Ce dernier alimente le système de chauffage ou d’eau chaude sanitaire.


Certaines pompes à chaleur peuvent également inverser ce processus et extraire la chaleur des pièces de votre maison. Elles fonctionnent alors comme un climatiseur en refroidissant le logement.

La gamme actuelle de Buderus utilise la technologie Inverter. Celle-ci permet au compresseur d’adapter en permanence la puissance à la demande du ménage. Il en résulte un gain d’efficacité considérable. Faites confiance aux pompes à chaleur Buderus pour un confort élevé et des performances de chauffage optimales.

Combien coûte une pompe à chaleur ?

Même si la matière première - la chaleur du sol, de l’eau ou de l’air - est disponible gratuitement, les coûts initiaux relativement élevés d’une pompe à chaleur sont à prendre en compte. Les pompes à chaleur aérothermiques – ou air/eau – les plus accessibles se situent dans une gamme de prix démarrant autour des 6.500 €. Pour les pompes à chaleur géothermique, le budget nécessaire est généralement de l’ordre de 10.000 €.

Selon l’endroit où vous faites installer votre pompe à chaleur, des frais de captage additionnels peuvent être nécessaires. Dans le cadre d’une pompe à chaleur géothermique, il faut compter environ 10.000 € pour le forage ou la pose des capteurs. L’installation d’une pompe à chaleur aérothermique coûte quant à elle environ 2.000 €.

En contrepartie de cet investissement initial vous disposez d’une source de chaleur fiable, permanente, propre et stable. Autant d’avantages qui font de la pompe à chaleur un véritable investissement judicieux.

Une fois installées, les pompes à chaleur impressionnent par leur consommation d’énergie extrêmement faible. A titre de comparaison, elles sont en moyenne 50% plus efficaces dans leur utilisation d’énergie qui se traduit par des coûts réduits et certainement inférieurs à ceux dqu’un système de chauffage à combustible fossile.

Enfin, en raison de son fonctionnement écologique, l’entretien d’une pompe à chaleur est nettement moins onéreux que celui d’un système de chauffage conventionnel. Grâce à un entretien annuel vous il est possible d’augmenter la durée de vie de l’appareil et de garantir son niveau de performance. Le prix d’un tel entretien se situe aux alentours de 200 €. Afin de vous aider, Buderus Service propose ce type d’entretiens.

Demandez un devis gratuit

Primes pour les pompes à chaleur.

Afin de soutenir l’installation de ces systèmes de chauffages renouvelables, les différentes régions belges proposent des primes pour les pompes à chaleur. Ces subventions publiques ont pour but d’encourager les particuliers à convertir leur système de chauffage aux énergies renouvelables. Les conditions et les montants des différentes primes changentchangeant en fonction des régions. N, nos experts ont listés, pour vous , les conditions et les montants proposés par les Régions Bruxelloise, Wallonne et Flamande différentes régions – Wallonie, Bruxelles &, Flandres :

En savoir plus

Questions fréquemment posées.

Une pompe à chaleur fonctionne efficacement lorsqu’elle atteint un facteur de performance annuel d’au moins 3,5 ou 4. Pour y parvenir, le besoin en chauffage de votre habitation doit être aussi faible que possible, grâce à une bonne isolation. Le système de chauffage ne doit pas nécessiter une température de départ supérieure à 40°C ou 50°C en cas de modernisation de bâtiments anciens.

La source de chaleur utilisée doit également fournir des températures constantes tout au long de l’année, dans la mesure du possible. Les pompes à chaleur géothermiques et les pompes à chaleur eau/eau sont adaptées à cette configuration.

En raison de la fluctuation de la température de l’air, les pompes à chaleur air/eau ne sont utiles que pour les bâtiments particulièrement bien isolés. Dans ce contexte, une deuxième source de chaleur peut également être utilisée pour répondre à la demande énergétique au moment des pics de consommation, quand la température chute en dessous des 5°C.

La condition préalable à l’installation d’une pompe à chaleur réside dans la bonne isolation du bâtiment. En effet, moins l’énergie en chauffage requise est importante, au plus la pompe à chaleur est efficace. Ses performances dépendent de la différence entre la température de sortie de la source de chaleur et la température à laquelle l’eau de chauffage doit être chauffée. Plus la différence est faible, plus la pompe à chaleur est efficace. Un bâtiment neuf et bien isolé, pouvant être chauffé confortablement avec une température de départ de 20°C à 40°C offre des conditions favorables à l’installation d’une pompe à chaleur. En revanche, un bâtiment ancien et non isolé ne s’y prêtera pas.

Le facteur de performance annuel (FPA) évalue l'efficacité d'une pompe à chaleur en fonctionnement réel. Une pompe à chaleur a besoin d'électricité pour produire de la chaleur. Le coefficient de performance de la pompe à chaleur indique le rapport entre l'énergie thermique fournie et l'électricité nécessaire à cette production. Plus le coefficient de performance est élevé, plus la pompe à chaleur est efficace. Différents labels existent mais nous considérons que le SCOP (coefficient de performance saisonnier) est le plus fiable au moment d’obtenir un indicateur clair et précis.

L’un des grands avantages des pompes à chaleur est qu’elles nécessitent peu d’entretien. En fonction de la quantité de réfrigérant chargée, un contrôle annuel de l’étanchéité peut être nécessaire. Il n’y a pas de frais pour une inspection des gaz de combustion ou un nettoyage de la cheminée par un ramoneur, car il n’y a pas de combustion. Néanmoins, nous recommandons de faire contrôler annuellement votre pompe à chaleur par un installateur. Pour les pompes à chaleur air/eau, un contrôle régulier du circuit frigorifique est nécessaire; pour les pompes à chaleur air-air, un changement régulier du filtre. Pour les pompes à chaleur eau géothermiques, un entretien permettra de changer les filtres à impuretés ou de contrôler le niveau de pression.

Le volume sonore d’une pompe à chaleur dépend du type de construction et de la source de la chaleur. Grâce aux travaux en Recherche & Développement de Buderus, le bruit émis ne dépassera pas les 50 décibels. Ce qui est équivalent au volume sonore d’une conversation normale. Une pompe à chaleur installée dans votre sous-sol sera inaudible dans les pièces de vie.

Non, ce n’est pas nécessaire mais il peut être intéressant d’y penser. Dans la plupart des cas, il suffit de remplacer la pompe de circulation du chauffage par une pompe à haute efficacité énergétique. Il convient aussi de procéder à un équilibrage hydraulique. Les radiateurs existants peuvent continuer à être utilisés sans problème. Adapter les radiateurs au nouveau système de chauffage peut être réalisé sans trop d’efforts. Toutefois, une pompe à chaleur étant plus efficace à basse température, l’association avec un système de chauffage au sol est à privilégier. D’autant plus que le chauffage au sol offre de nombreux avantages.

La durée de vie moyenne d’une pompe à chaleur est de 20 ans. Cependant, de nombreuses installations fonctionnent sans aucun problème depuis plus de 25 ans. Une installation bien pensée et un entretien régulier sont deux éléments clé.

Non, la pompe à chaleur est un système de chauffage efficace. Elle est en mesure de chauffer et de produire de l’eau chaude sanitaire pour un logement entier. Certains modèles ont également une fonction de refroidissement similaire à celle d’un climatiseur.