Langue


Smart Home

Pompes à chaleur eau-eau

Générez de la chaleur et de l'eau chaude avec l'énergie gratuite issue des nappes phréatiques.

Demandez une offre de chauffage >

Extraire la chaleur de la nappe phréatique dans le but de l'utiliser pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire.

Cette solution respectueuse de l’environnement et efficace en énergie est réalisable avec les pompes à chaleur eau-eau, également appelées pompes à chaleur sur nappe. Buderus explique ci-dessous quand profiter des  pompes à chaleur eau-eau , quels sont les avantages et les inconvénients des pompes à chaleur et ce qu’il faut impérativement prendre en compte lors de l’achat.

Comment fonctionne une pompe à chaleur eau-eau ?

Contrairement aux chauffages mazout ou gaz, les pompes à chaleur récupèrent la chaleur dans une source d’énergie naturelle – par conséquent, elles sont particulièrement durables et respectueuses de l’environnement. Dans le cas des pompes à chaleur eau-eau, la nappe phréatique représente la source d’où est puisée l’énergie. De l’eau chaude est acheminée par un puits d’aspiration jusqu’à la pompe à chaleur où une partie de son énergie est restituée via un échangeur thermique pour retourner finalement dans la nappe par un puits d’infiltration.

Les pompes à chaleur convainquent par leur efficacité – la pompe à chaleur eau-eau se démarque tout particulièrement. La température de la nappe est constante à 10 degrés pendant toute l’année. Le coefficient de performance annuel (JAZ) est de 5 : une pompe à chaleur eau-eau restitue donc cinq kilowattheures d’énergie thermique par kilowattheure de courant électrique.

Par conséquent, la pompe à chaleur eau-eau est nettement plus efficace que les pompes à chaleur géothermiques (JAZ 4 à 4,5) ou les pompes à chaleur air-eau (JAZ 3 à 4).

Conditions requises pour le fonctionnement d'une pompe à chaleur eau-eau

Pour pouvoir bénéficier dans votre foyer de pompes à chaleur eau-eau pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire, vous avez besoin d’une autorisation du service des eaux compétent. L’autorisation pour une pompe à chaleur eau-eau dépend toujours de la région et du contrôle du système hydraulique.

Une autre condition concerne la disponibilité et la qualité de l’eau souterraine : pour pouvoir être acheminée avec une dépense énergétique minimale, elle ne doit pas se trouver à plus de 20 mètres de profondeur. Pour l’utilisation optimale d’une pompe à chaleur eau-eau, le volume d’eau joue également un rôle important. Plus les quantités disponibles sont importantes, plus la quantité de chaleur récupérable sera grande. Comme les minéraux présents dans l’eau sont susceptibles d’occasionner des dommages importants dans les puits et l’échangeur thermique, l’eau souterraine doit contenir un pourcentage de fer et de manganèse aussi faible que possible. Pour garantir ces conditions, il est recommandé de contrôler la qualité de l’eau souterraine avant de démarrer les travaux de construction.

Un autre aspect qui doit être pris en compte avant la mise en service d’une pompe à chaleur eau-eau concerne le bâtiment dans lequel l’appareil de chauffage intervient. Pour que la pompe à chaleur fonctionne de manière optimale et chauffe efficacement, une température de départ minimale de l’installation de chauffage est essentielle, en plus d’une bonne isolation thermique.

Principaux composants des pompes à chaleur eau-eau

Les composants de base des pompes à chaleur eau-eau sont le puits d’aspiration (ou puits de captage) et le puits de restitution (ou puits d’infiltration).

Le puits d’aspiration permet d’acheminer l’eau chaude depuis la nappe vers la surface du sol puis d’alimenter l’échangeur thermique de la pompe à chaleur eau-eau où une partie de l’énergie thermique est extraite de l’eau. Après ce processus, le puits de restitution intervient : il renvoie l’eau souterraine refroidie dans la nappe phréatique où elle fait à nouveau partie du circuit d’eau naturel.

Pour que l’eau puisse se refroidir autour du puits d’aspiration, il faut respecter une distance minimale de 15 mètres entre les deux puits.

Quand est-ce qu'une pompe à chaleur eau-eau est rentable ?

Les coûts d’une pompe à chaleur eau-eau peuvent être répartis en deux catégories : l’investissement et l’entretien. Font partie des coûts d’investissement, outre l’achat de la pompe à chaleur elle-même, les frais liés à l’installation ainsi que les dépenses nécessaires au forage des puits d’aspiration et de restitution. Les coûts d’entretien des pompes à chaleur eau-eau sont faibles, de même que les coûts d‘exploitation liés à la consommation d’électricité de l’installation.

Les spécialistes de Buderus sont à votre entière disposition pour vous aider à décider si, dans votre cas, une pompe à chaleur eau-eau est rentable.

Pompes à chaleur alternatives.
Pompes à chaleur air-eau

Pendant toute l’année, les pompes à chaleur air/eau se servent d’une source d’énergie librement disponible. Elles utilisent l’énergie écologique gratuite de l’air extérieur.

Pompes à chaleur eau glycolée-eau

Les pompes à chaleur eau glycolée/eau se servent d’une énergie gratuite appelée eau glycolée et transmise via un échangeur thermique à un mélange d’antigel et d’eau.

Pompe à chaleur air-eau exécution split

Nos pompes à chaleur Split de Buderus sont polyvalentes, quelle que soit leur utilisation – dans les nouvelles constructions ou pour la modernisation ou le remplacement d’installations de chauffage traditionnelles.

Pompes à chaleur hautes températures

Pompe à chaleur avec ballon intégré de pour réchauffer l’eau chaude sanitaire.

Les questions les plus fréquentes relatives aux pompes à chaleur eau-eau.

Les pompes à chaleur ont parfois la réputation d’être très bruyantes. Toutefois, ceci ne concerne généralement que les pompes à chaleur air-eau qui atteignent un volume de 40 à 50 décibels.

Par contre, le fonctionnement des pompes à chaleur sur nappe ou pompes à chaleur géothermiques (eau glycolée-eau) est très silencieux, le bruit est à peine audible en mode normal.

Le circuit du réfrigérant de la pompe à chaleur eau-eau étant isolé du monde extérieur, seul le niveau de la nappe, la qualité de l’eau et le filtre à eau doivent être contrôlés. Un entretien annuel de la pompe à chaleur est toutefois recommandé et fait généralement partie des conditions de garantie.

En moyenne, la pompe à chaleur eau-eau peut mettre la chaleur à disposition pendant 20 ans, certains modèles pouvant même atteindre une durée de vie de 25 voire 30 ans avec une bonne configuration. Avec une durée d’amortissement qui se situe souvent en dessous de dix ans, l’achat d’une pompe à chaleur eau-eau s’avère particulièrement rentable.

Pour que, en particulier, l’échangeur thermique et les deux puits de la pompe à chaleur eau-eau ne subissent pas de dommages susceptibles de réduire leur durée de vie, l’eau souterraine doit contenir un taux de fer et de manganèse aussi faible que possible.

Si votre pompe à chaleur eau-eau dispose de la fonction nécessaire, elle vous permet même de refroidir en été ! La pompe à chaleur fonctionne alors en sens inverse et extrait la chaleur de la maison pour la retourner dans l’eau souterraine. Comme seules la technique de régulation et la pompe de circulation sont actives à ce moment-là, le refroidissement par la pompe à chaleur eau-eau permet d’économiser de l’énergie et des coûts par rapport à un système de climatisation traditionnel.