Langue


Blog de l'expertise en chauffage

Chauffage au sol et pompe à chaleur : la combinaison idéale.

Chauffage au sol et pompe à chaleur : la combinaison idéale.

L’installation d’un chauffage au sol combiné à une pompe à chaleur est la solution idéale pour tous ceux qui souhaitent profiter d’un confort maximum en hiver et d’une maison fraîche en été.

Efficace à basse température.

Les pompes à chaleur atteignent leur efficacité maximale à basse température. Les systèmes de chauffage au sol ont, quant à eux, été conçus pour fonctionner à 45°C degrés maximum (35°C degrés dans la pratique). Il s’agit par conséquent d’une association idéale pour les logements neufs.Les résidents peuvent ainsi garder les pieds au chaud en hiver et se rafraîchir lorsqu’il fait un peu trop chaud en été.

Optimisation technique.

Ces dernières années, les systèmes de chauffage au sol ont bénéficié d’importantes avancées. En effet, comme les maisons modernes sont bien mieux isolées, cette technologie a elle aussi été optimisée sur le plan technique. Les tuyaux qui sillonnent un plancher chauffant sont plus proches les uns des autres. Ce changement permet de dégager davantage de chaleur au mètre carré, synonyme de plus de confort. De plus, par le passé il fallait prévoir une chape de minimum 6 cm d’épaisseur pour éviter les fissures dans le sol. Aujourd’hui, il existe désormais des systèmes compatibles avec une chape plus fine, voire sans chape . De plus en plus d’installateurs professionnels ont par ailleurs acquis de l’expérience en termes de pose, d’entretien et de remplacement des systèmes de chauffage au sol.

Un ou deux circuits de chauffage ?

Pour bien choisir le système de chauffage au sol convenant à votre logement, il est nécessaire de se demander s’il est préférable d’opter pour un seul circuit de chauffage, couvrant tout le logement, ou choisir plusieurs circuits de chauffage. Dans ce dernier cas, il est parfaitement possible de configurer des températures différentes dans les pièces à vivre et dans les chambres. Les deux options présentent des avantages et des inconvénients.

Effectivement, en installant un plancher chauffant dans chaque pièce, un seul circuit de chauffage est nécessaire. Dans ce cas le système de chauffage au sol fonctionne comme lieu de stockage pour l’eau de chauffage central. Ici, pas besoin de réservoir-tampon ou de groupe circulateur supplémentaire. Cela permet d’économiser jusqu’à 1000 euros. En outre, la gestion quotidienne du réservoir-tampon et d’un groupe circulateur consomme par ailleurs de l’électricité. Cela engendre des frais additionnels.

L’un des inconvénients du système permettant de chauffer toutes les pièces par le sol est qu’il faut un certain temps pour qu’une pièce soit réchauffée ou rafraîchie. Par exemple : si en rentrant chez vous en début de soirée vous allumez le chauffage, il faudra plusieurs heures avant qu’il n’arrive complètement à température. De plus, au moment où vous déciderez d’aller dormir et d’éteindre le chauffage, il fera souvent trop chaud dans la chambre.

On peut éviter ce désagrément en optant pour un système à deux circuits, la chambre à coucher étant chauffée via un deuxième circuit, par exemple. Néanmoins, avec un chauffage au sol, il est généralement préférable de paramétrer une température constante. Ainsi, il n’est pas conseillé de prévoir une diminution importante de la température pendant la nuit. Dans une maison bien isolée, cela augmentera peu ou pas du tout la facture d’électricité, tout en améliorant considérablement la sensation de confort.

Radiateurs ou ventilo-convecteurs ?

Chauffer les chambres via un chauffage au sol constitue généralement une idée moins intéressante. D’une part, si la pièce n’est pas chauffée lorsque que vous étudiez, il y fera froid en hiver. D’autre part, si elle est chauffée, il se peut qu’il fasse trop chaud pour y dormir la nuit.

Ce problème peut être évité en installant des ventilo-convecteurs ou des radiateurs. Grâce à cela, il est possible de chauffer la chambre à coucher uniquement en cas de besoin. Une fois le chauffage éteint, la pièce refroidira rapidement. Le principal avantage des ventilo-convecteurs, c’est que, comme pour le chauffage au sol, ils peuvent également être utilisés pour rafraîchir une pièce. Ces appareils ont des dimensions restreintes, ce qui peut s’avérer utile lors des chaudes nuits d’été. Par contre les ventilo-convecteurs ne représentent pas le meilleur choix si vous recherchez un environnement parfaitement silencieux. Les radiateurs ne posent pas ce genre de problème mais ils sont relativement encombrants et ne permettent pas de rafraîchir une pièce.

Chauffage au sol et pompe à chaleur : jamais un mauvais choix.

Finalement, il est possible d’opter pour un système intégral de chauffage au sol, ou combinant cette technologie avec des radiateurs ou des ventilo-convecteurs. Dans tous les cas, l’association pompe à chaleur et chauffage au sol reste à ce jour l’option la plus confortable pour les logements bien isolés.