Langue


Acheter une pompe à chaleur hybride ?

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur hybride ?

Les pompes à chaleur font partie des nouveaux entrants sur le marché des technologies de chauffage. Ces dispositifs autonomes n'utilisent pas de combustibles fossiles tels que le gaz ou le fioul pour produire de la chaleur. Pour ce faire, les pompes à chaleur s'appuient plutôt sur des sources d'énergie naturelles telles que la chaleur géothermique, l'air ou l'eau.

Les pompes à chaleur hybrides (bivalentes), quant à elles, sont pourvues d’un système de circulation conçu pour fonctionner avec deux sources d'énergie différentes. On parle de pompe à chaleur hybride lorsqu’on combine une pompe à chaleur à une autre source de production de chaleur. Ce système combiné peut être constitué d'une pompe à chaleur associée à une chaudière à condensation au mazout ou au gaz, ou encore d’une pompe à chaleur couplée à une installation de panneaux solaires. Quelle que soit la combinaison choisie, les systèmes de chauffage hybrides vous permettent d'exploiter parfaitement les avantages énergétiques des deux composants.

Vous souhaitez obtenir de plus amples informations sur les pompes à chaleur et les pompes à chaleur hybrides ? Alors n’hésitez pas à contacter un installateur Buderus qui pourra vous renseigner sur toutes les possibilités ainsi que sur les durées d’amortissement.

Trouver un installateur Buderus

Les pompes à chaleur hybrides sont idéales pour les rénovations.

Contrairement aux systèmes conventionnels, le chauffage au mazout ou au gaz d'un système hybride ne fonctionne à pleine capacité que lorsque les températures extérieures sont très basses. Pendant le reste de l'année, la pompe à chaleur et la chaudière à condensation travaillent ensemble comme une équipe bien coordonnée. La mise en marche et l'arrêt des différents appareils se fait sans effort, simplement et de manière entièrement automatique grâce au système de commande intelligent. En effet, quelle que soit la pompe à chaleur Buderus que vous choisirez, cette dernière sera toujours dotée d’une régulation intelligente et d’un logiciel conçu pour fonctionner de manière optimale dans une configuration hybride.

Les pompes à chaleur hybrides sont idéales pour les rénovations. À titre d’exemple, si vous achetez un système bivalent (hybride) pour vous conformer à la nouvelle législation PEB en vigueur, il est possible d'isoler votre habitation dans le futur de manière à ce que vous n’aurez besoin que de la pompe à chaleur hybride pour couvrir vos besoins en chauffage et en eau chaude.

Quels sont les types de pompes à chaleur et quels sont les coûts inhérents ?

Il existe différents types de pompes à chaleur sur le marché. Nous vous présentons ci-dessous, les modèles les plus importants distribués par Buderus.

Pompe à chaleur air/eau

La pompe à chaleur air/eau est le premier type de système. Ce dispositif fonctionne comme un réfrigérateur, mais produit de l'air chaud au lieu d'air froid. La pompe comprime la vapeur du réfrigérant à l’aide d’un compresseur afin d’utiliser l'énergie libérée lors du processus. Cette énergie – sous forme de chaleur - se retrouve ensuite dans l'eau du circuit de chauffage transportantr la chaleur jusqu'à votre salon.

Pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique est le second type de système. Ce dispositif extrait la chaleur et l'énergie du sol. Il faut savoir qu’à une certaine profondeur, la terre a une température de base d'environ 10° Celsius. De plus, comparée à l'air ambiant, la température du sol reste très constante. Pour extraire l’énergie du sol, on le creuse à une profondeur d’environ 1,2 mètres afin d’y installer un réseau de tuyaux en plastique. Puis c’est la terre qui va réchauffer les liquides et les gaz qui circulent dans les tuyaux. La pompe à chaleur peut alors augmenter la température de la chaleur déjà extraite.

Pompes à chaleur hybrides

Les pompes à chaleur hybrides sont des pompes à chaleur air/eau qui fonctionnent en association avec une chaudière à condensation utilisant du mazout, du gaz naturel ou du propane. Ces systèmes sont parfaits pour une rénovation à haut rendement énergétique d’une maison existante. Les pompes à chaleur hybrides sont aisées à installer, et permettent de conserver les canalisations, les radiateurs et le chauffage au sol qui équipent déjà votre logement. La meilleure pompe à chaleur sera toujours celle qui répondra de manière optimale aux conditions structurelles de votre bâtiment, bien qu’en la matière, la pompe à chaleur hybride est souvent le meilleur choix. En effet, il est facile de coupler les différents composants du système pour pouvoir réduire l’impact de vos consommations énergétiques sur l'environnement ainsi que les coûts des combustibles inhérents.

Le coût d'achat d’un tel système est modéré et, compte tenu des subventions gouvernementales existantes. En outre un système hybride permet de réaliser d’importantes économies sur les coûts énergétiques, allant jusqu’à 60 % de la facture actuelle. Si vous souhaitez acheter une pompe à chaleur hybride à l'avenir, n’hésitez pas à jeter un œil sur notre gamme. Le délai d’amortissement de ces équipements est spectaculaire. En effet, dans de nombreux cas, vous aurez récupéré le prix d'achat de votre pompe à chaleur hybride en 5 ans.

Découvrez la gamme Buderus de pompes à chaleur hybrides

Pompes à chaleur air/air

Une pompe à chaleur air/air est aussi coinnu sous le nom de climatiseur réversible. Il n'est pas distribué par Buderus en Belgique mais qui peut être utile dans certaines applications.

Comment fonctionne une pompe à chaleur hybride ?

Pour que vous compreniez bien le fonctionnement d'une pompe à chaleur hybride, nous allons d’abord vous expliquer le fonctionnement d'une pompe à chaleur simple. Une pompe à chaleur peut produire de la chaleur grâce à un circuit frigorifique et à l'interaction complexe de divers composants mécaniques. Tout d'abord, le fluide caloporteur absorbe l'énergie thermique de la source qui peut être, par exemple, l'eau souterraine. Le circuit transporte ensuite cette vapeur à travers un compresseur, ce qui augmente sa pression et par conséquent sa température. Puis c’est l’échangeur de chaleur qui prend éventuellement le relais afin de libérer cette énergie thermique vers le système de chauffage et/ou le réservoir d'eau chaude avant de se condenser. Enfin, le réfrigérant passe par le vase d'expansion pour être détendu et le cycle de refroidissement peut alors recommencer.

Une pompe à chaleur hybride présente tous les avantages d'une pompe à chaleur, tout en étant couplée à un système de chauffage fossile existant. Cependant cet équipement est pourvu d’une régulation intelligente qui détermine s’il est préférable de mettre en marche la pompe à chaleur ou d'utiliser la source de chauffage conventionnelle fonctionnant au gaz naturel ou au fioul, par exemple. La chaudière mazout peut également être raccordée à une pompe à chaleur hybride au fioul.

Buderus propose une large gamme de pompes à chaleur hybrides.

Aussi bien afin de moderniser une installation existante – via nos systèmes hybrides (Add-on) où l’on ajoute une pompe à chaleur à une chaudière existante - que pour des rénovations en profondeur, voire une nouvelle construction – via nos systèmes hybrides (All-in-one) alliant une chaudière à condensation mazout, propane ou gaz avec l’unité extérieure d’une pompe à chaleur air/eau pour former un système compacte. Si vous souhaitez obtenir plus d'informations sur les différentes possibilités offertes, n’hésitez pas à contacter un installateur Buderus dès à présent pour obtenir des conseils personnalisés.

En quoi consiste l'installation d'une pompe à chaleur hybride ?

En Belgique, il n'est pas permis d'installer soi-même une pompe à chaleur hybride. L'installation d'une pompe à chaleur hybride doit donc être effectuée par un installateur professionnel titulaire du certificat RESCert. Vous pourrez trouver votre installateur certifié directement chez Buderu s .

Quel est le coût de l'installation d'une pompe à chaleur ?

Le coût initial d'une pompe à chaleur est de 5 000 à 12 000 euros, auquel s'ajoutent des frais d'installation de 2 000 à 3 000 euros. L'entretien de la pompe à chaleur hybride ne coûte que 150 euros par an environ, ce qui est beaucoup moins cher que pour les autres systèmes de chauffage. Cependant, contrairement à d'autres systèmes de chauffage, tels qu’une chaudière, l'entretien de la pompe à chaleur hybride n'est pas obligatoire. Notez que le fonctionnement d’'une pompe à chaleur n'implique aucun processus de combustion. Il n'y a donc aucun risque d'empoisonnement au CO2 lorsque vous faites fonctionner une pompe à chaleur.

Installation d'une pompe à chaleur :
existe-t-il des subventions ?

Rassurez-vous, vous n’aurez pas à supporter seul les coûts engendrés par l’installation d’une pompe à chaleur. En effet, de nombreuses régions proposent diverses primes permettant de réduire les coûts inhérents. N’hésitez pas à consulter notre page sur les primes & subventions pour obtenir plus d'informations sur les primes octroyées dans votre région.

En la matière, les réglementations changent constamment et sont gérées à différents niveaux par les institutions. C'est pourquoi il vaut mieux vous adresser directement à votre municipalité qui vous fournira tous les renseignements.

Comment trouver le bon installateur pour votre nouvelle pompe à chaleur ? Vous pouvez trouver un installateur Buderus en vous rendant sur notre page. Alors, n’hésitez pas à demander un devis sans engagement pour l'installation d'une pompe à chaleur via notre site web. Demandez dès aujourd'hui un devis pour votre future pompe à chaleur hybride.

La pompe à chaleur tout-électrique versus la pompe à chaleur hybride

Ci-dessous, nous allons comparer la pompe à chaleur entièrement électrique à la pompe à chaleur hybride. Pour cela, nous allons commencer par nous intéresser à la différence existant entre une pompe à chaleur hybride et une chaudière hybride de chauffage central.

Y a-t-il une différence entre une pompe à chaleur hybride et une chaudière hybride pour le chauffage central ?

Dans un système de chauffage hybride, la pompe à chaleur fournit la majeure partie de la chaleur, mais la chaudière les jours de grand froid, Une pompe à chaleur extrait son énergie du sol ou de l'air extérieur mais a constamment besoin d'électricité pour que son compresseur fonctionne. Cette énergie peut être fournie par le réseau électrique ou par des combustibles fossiles. Une pompe à chaleur entièrement autonome produit de la chaleur et de l'eau chaude grâce à l'énergie qu’elle extrait de la nature. Ce type d’appareil consomme au maximum 25 % d'électricité pour ce faire, bien que cette consommation puisse légèrement augmenter pendant la période hivernale.

Une pompe à chaleur et une chaudière gaz ou mazout fonctionnent très bien ensemble ; il est d’ailleurs très facile de les combiner. Bien sûr, la pompe à chaleur et la chaudière central sont deux systèmes totalement différents, mais pourquoi ne pas tirer parti du meilleur des deux ?

Réaliser de grosses économies avec la pompe à chaleur tout-électrique

Une pompe à chaleur entièrement électrique émet 35 à 95 % de CO2 en moins qu'un système de chauffage à combustible fossile. De plus, cela ne demande aucune combustion, ce qui en fait un système particulièrement sûr. L'entretien de ce type d’équipement est également beaucoup plus facile. Par ailleurs, la température d'alimentation de l'eau du chauffage central se situe en permanence entre 35 et 55° Celsius, ce qui fait que le système consomme moins d'énergie. En effet, c’est tout de même 20 degrés de moins, environ, que pour l’eau sanitaire d’une chaudière traditionnelle. Combiner une pompe à chaleur à l'énergie solaire est une excellente idée : cela vous permettra de réduire encore plus vos factures de chauffage et d'énergie.

Cependant afin de pouvoir se chauffer unniquement via une pompe à chaleur, le logement doit être très bien isolé. Sinon la consommation de la pompe àchaleur sera très importante. En outre, dans ce cas il est recommandé de chauffer via un chauffage au sol et non des radiateurs. Ce qui rend ce système plus intéressant pour les nouvelles constructions que les systèmes hybrides. Il existe donc des différences notables entre une pompe à chaleur électrique et une pompe à chaleur hybride, mais le choix que vous ferez dépendra aussi en grande partie de la configuration et de la situation de votre logement.

Mon habitation est-elle adaptée à l’installation d’une pompe à chaleur hybride ?

L'installation d'une pompe à chaleur dans votre maison ne sera rentable que si cette dernière répond à un certain nombre de critères. En effet, votre logement doit être bien isolé par exemple. Par ailleurs, dans l’idéal, votre habitation doit être équipée d’un système de chauffage à basse température (LTV) tel que le chauffage au sol ou encore de radiateurs. Il convient également de disposer de suffisamment d'espace à l'extérieur pour pouvoir y installer une unité extérieure si nécessaire.

Dans le cas d’une pompe à chaleur hybride, il n’est pas nécessaire d’avoir une très bonne isolation car la chaudière prend le relai en cas de grands froid. Cela en fait un système idéal pour les rénovations, surtout dans les maisons anciennes. En outre dans le cas d’un système « All-in-one », le label énergétique du système répondra parfaitement aux normes PEB.

Combien peut-on économiser avec une pompe à chaleur ?

En faisant installer votre pompe à chaleur hybride par un professionnel dans une maison, il est possible de réaliser d’importantes économies d'énergie. Cependant le montant dépend de plusieurs facteurs. Étant donné qu’il ne s’agit pas simplement de remplacer votre chaudière traditionnelle fonctionnant au gaz, au propane ou au mazout, il faut prendre en compte le coût de la pompe à chaleur hybride, voire du remplacement de la chaudière existante. Une pompe à chaleur utilise l’énergie ambiante gratuite pour produire de la chaleur, ce qui revient moins cher, même s’il lui faut de l'électricité pour y parvenir. En fait c’est l’électricité nécessaire pour permettre au système de produire de la chaleur qui va déterminer la rentabilité d’une pompe à chaleur.

Pour vous faire une idée, vous pourrez vous fier à la règle du 1 pour 4 qui dit que pour 1 kWh d'électricité, vous pourrez produire 4 kWh de chaleur, dans la plupart des cas. Les 3 kWh économisés provenant de divers éléments naturels tels que l'air, lorsque c’est la pompe à chaleur qui couvre vos besoins.

En optant pour un système bivalent, il vous sera également possible d'économiser considérablement sur vos coûts énergétiques. Mais avec un système de pompe à chaleur hybride, vous pourrez économiser jusqu'à 60 % sur vos factures énergétiques. Vous êtes intéressé ? Alors n’hésitez pas à jeter un coup d'œil à notre gamme de systèmes hybrides.

Questions fréquemment posées.

Voici, répertoriées ci-dessous, les réponses aux questions les plus souvent posées sur les pompes à chaleur hybrides. Il est fort probable que vous y trouviez la réponse que vous cherchez.

Quelle est la différence entre les pompes à chaleur split et monobloc ?

Une pompe à chaleur monobloc se compose d’une unité extérieure, dans laquelle se trouvent tous les composants, y compris le condenseur. En optant pour ce système vous n’aurez donc pas à installer d'unité intérieure. Par ailleurs, les tuyaux allant de l'extérieur vers l'intérieur sont remplis d'eau et ne nécessitent donc aucun réfrigérant. Quant à la pompe à chaleur split, elle se compose d’une unité intérieure et d’une unité extérieure qui sont reliées l’une à l’autre via un système fermé rempli de réfrigérant. Les pompes à chaleur split sont plus compactes et moins chères, mais une pompe à chaleur monobloc offre un meilleur rendement. Vous ne savez pas quel système conviendrait le mieux à votre habitation ? Alors contactez un installateur dès aujourd'hui pour obtenir des conseils avisés.

Une pompe à chaleur hybride fait-elle beaucoup de bruit ?

Lorsqu'une pompe à chaleur est installée correctement, elle ne fait pratiquement aucun bruit. Pour vous donner une meilleure idée : une pompe à chaleur fait, en moyenne, moins de bruit que le lave-vaisselle de la cuisine, par exemple. Bien entendu, le lave-vaisselle ne fonctionne pas toute la journée, mais c’est également le cas de la pompe à chaleur. En fait, la pompe à chaleur ne fera du bruit que lorsque son compresseur et son ventilateur fonctionnent pour fournir de l'eau chaude et du chauffage à votre habitation. Par ailleurs, pour éviter les nuisances sonores, la Belgique a décidé de fixer une limite au bruit que les pompes à chaleur peuvent produire la nuit. Celle-ci est établie à 35 dB(A) mesurée à la façade de vos voisins.

Les pompes à chaleur hybrides sont-elles recommandées dans le cadre de rénovations ?

Les pompes à chaleur hybrides conviennent parfaitement aux rénovations. Vous pourrez, par exemple, investir dans un système hybride et ne procéder à l’isolation de votre habitation qu’après avoir acheté votre système bivalent (hybride). Vous serez alors en mesure d'atteindre une certaine durabilité plus tôt et pourrez déjà profiter d'économies d'énergie optimales jusqu’à ce que vous utilisiez uniquement la pompe à chaleur hybride pour subvenir à vos besoins en chauffage et en eau chaude.

Puis-je obtenir une subvention pour une pompe à chaleur hybride ?

En Belgique, vous pourrez prétendre à quelques subventions et aides destinées à alléger la charge financière inhérente à l’installation d’une pompe à chaleur hybride. Notez, toutefois, que ces primes diffèrent en fonction des régions. Vous trouverez un aperçu des subventionsici.